http://www.lelieuunique.com/SAISON/0203/2/EduardoKac.html
 
EDUARDO KAC

Eduardo Kac propose un "art transgénique" à base d'organismes génétiquement modifiés à des fins artistiques. Après avoir défrayé la chronique avec le projet d'un lapin fluorescent vert (GFP Bunny, ensuite nommé Alba) impliquant des chercheurs français, il s'interroge, dans ses installations Genesis et Le Huitième Jour, sur les croyances modernes. Alors que la majorité des gens est plongée dans un état de minorité et de dépendance vis-à-vis des experts dont les blouses blanches ont remplacé les frocs noirs, la bioluminescence devient métaphore d'une nécessaire renaissance des Lumières.

Dans Genesis, Kac incite les participants à provoquer des mutations génétiques en temps réel, proposant un perfide et déstabilisant jeu par internet.

"J'ai créé un gène artificiel en traduisant en Morse une phrase de la Genèse, puis en convertissant le code Morse en paires de bases nucléiques dans l'ADN. Que l'homme domine les poissons de la mer, les oiseaux du ciel et tous les animaux qui rampent sur la terre. J'ai choisi cette phrase car elle fonde la notion douteuse ? mais sanctionnée par Dieu ? de la suprématie de l'homme sur la nature. Le code Morse, lui, représente l'aube de l'âge de l'information, la genèse de la communication globale. Ce gène a été transféré à des bactéries, qui sont exposées. Les participants peuvent déclencher depuis le Web l'allumage d'une lampe à ultra-violets dans la galerie, ce qui provoque des mutations chez les bactéries. Après l'exposition, leur ADN est séquencé et le gène retraduit en Morse, et des mutations peuvent avoir altéré la phrase biblique originale. Dans ce travail, la possibilité de modifier cette phrase a une portée symbolique : cela signifie que nous n'acceptons pas son message dans sa forme originale, et que de nouveaux sens émergent alors que nous cherchons à la modifier."

Genesis a désormais une suite, les objets réalisés sous le titre de Transcription Jewels, qui ironisent sur la valeur attribuée à l'ADN. Un flacon doré contient une fine poudre blanche : l'ADN purifié des bactéries de l'installation :

"Présentant les éléments emblématiques de la révolution biotechnologique comme des objets précieux, Transcription Jewels est un commentaire ironique sur l'actuelle transformation en marchandise des moindres aspects de la vie. Les gènes inertes scellés dans le flacon ne peuvent en aucun cas exaucer nos vux d'immortalité, de beauté ou d'intelligence, car cette "précieuse matière première" est dépourvue de toute application réelle en biologie."

Le lieu unique revient aussi sur "l'affaire" Alba, devenue une icône planétaire par elle-même. Eduardo Kac a réalisé des images qui reflètent l'emballement des médias à partir du scandale autour de l'animal qui n'a jamais été présenté.

Des animaux et des plantes transgéniques fluorescents, Kac en a pourtant intégrés depuis, dans sa dernière création, Le Huitième Jour. Il y joue avec le paradigme de la deuxième évolution, celle de nature bio-industrielle. A Phoenix (Arizona), il a mobilisé une équipe de chercheurs qui ont créé des organismes fluorescents destinés à son projet artistique.

retour JAN/FEV/MARS
retour SAISON

 

pour acceder à l'installation GENESIS transgenique de Eduardo Kac,
cliquez ici